Association Lyonnaise pour l’Insertion Economique & Sociale

CONTACT

Tel. 04 78 60 20 82 email: allies@infonie.fr
RSS- Abonnez-vous
>> ACTIONS
L'association ALLIES a pour objet de développer à l'échelle de sa compétence territoriale, une politique cohérente qui articule la formation, l'accompagnement social et l'emploi en faveur des publics les plus en difficulté.
Elle est  membre de la Maison de l'Emploi et de la Formation de Lyon et à ce titre, elle développe un grand nombre d'actions :
- le Plan Local pour l'Insertion et l'Emploi (PLIE) de Lyon
- le Service aux entreprises : l'aide au recrutement, la mission d'assistance à la Maîtrise d'ouvrage Insertion, les Dating Emploi, les Rencontres Métiers, la GPECT, ALLIANCE, ...
- la Mission Emplois verts
- ...
 
ALLIES en actions - financements européens 2017


Action « Assistance à Maîtrise d'Ouvrage Insertion des services de l'Etat, de la Ville de Lyon et de ses établissements publics »avec plusieurs priorités » visant à :

·         Assister et accompagner les services les services de l’Etat (services déconcentrés, les établissements publics d’Etat et les opérateurs réseaux) et de la Ville de Lyon (et ses satellites : SACVL, SAHLMAS et les HCL) dans la sensibilisation, l’intégration et le suivi de leur mise en œuvre d’une politique d’achat socialement responsable  (sensibilisation à la démarche, assistance technique et juridique, appui sur l’identification et le choix des segments d’achats opportuns, suivi et évaluation de la clause sociale, participation au réseau interne…)

·         Accompagner les entreprises soumissionnaires et attributaires dans la mise en œuvre de leurs engagements d’insertion (conseil, accompagnement et aide au recrutement des publics cibles, mobilisation des outils de la formation professionnelle, suivi de l’exécution des engagements, …)

·         Animer le partenariat territorial pour la réalisation des actions d’insertion (mobiliser les structures d’insertion par l’activité économique, mobiliser le Service Public de l’Emploi (SPE), développer les liens avec les entreprises et les acteurs locaux du secteur de l’emploi, de la formation et de l’insertion, …)

·         Travailler en lien avec le référent de l’IAE au sein de la DIRECCTE et la DIE de la Métropole du Grand Lyon, chargés de mettre en œuvre un plan d’accompagnement de l’offre d’insertion (actions de professionnalisation des acteurs de l’IAE, développement de l’offre d’insertion proposé par les acheteurs publics, mise en œuvre de Speed Dating entre Professionnels…). Ce travail conjoint devra permettre de renforcer l’accès des SIAE aux marchés publics (appui-conseil auprès des SIAE facilitant l’accès à la commande publique)

·         Animer sur le bassin d’emploi métropolitain un réseau d’acheteurs socialement responsables (échanges de pratiques, animation de groupe de travail thématiques, professionnalisation des acheteurs, coordination, visite d’acteur de l’insertion…).

·         Animer et piloter, au niveau régional, le réseau des facilitateurs de la clause sociale de l’URCLIE (échange et harmonisation des pratiques, coordination des actions régionales, sensibilisation des services de l’Etat et acteurs économiques régionaux, professionnalisation des facilitateurs, lien avec les branches professionnelles et les têtes de réseaux de l’IAE au niveau régional…).

·         Coordonner les démarchés d’insertion mise en place dans le cadre des projets de renouvellement urbains sur le territoire de Lyon et plus particulièrement sur les territoires en Quartier Politique de la Ville du 8e et 9e arrondissement (promotion du dispositif, revue de projet, mise en place d’action d’insertion, remontée des données auprès de l’ANRU…).

Action « Mobilisation des employeurs culturels et artistiques de la Métropole lyonnaise dans les parcours d'insertion » :

Créée en 1998, la Mission insertion Culture d'ALLIES MDEF de Lyon a, à l'origine, pour mission d'animer les partenariats entre secteur culturel et artistique et secteur de l'insertion afin de dynamiser les parcours vers l'emploi par des actions de médiation culturelle (sorties collectives à des spectacles, expositions ; ateliers de pratique artistique...)

Par ce travail d'animation de réseau et d'ingénierie de projets de médiation culturelle, la MIC a développé un réseau de plus de 90 entreprises et associations culturelles et artistiques qui la sollicitent de plus en plus pour proposer des découvertes des métiers, stages, CDD aux personnes en insertion. Il s’agit non pas d’intervenir sur le champ de la professionnalisation, de l’insertion des artistes mais de développer des opportunités pour découvrir des métiers « supports » aux compétences transposables dans d’autres secteurs d’activités : agents d’accueil, agent de billetterie, commis de cuisine sur des Caterings, logisticiens, chargé de communication…

Les partenaires "insertion" de la Métropole Grand Lyon  sont demandeurs de mise en partenariat avec des structures culturelles et artistiques afin d'aider les demandeurs d'emploi les plus en difficultés à élargir leurs connaissances sur les métiers, mieux définir leur projet professionnel, être plus aux fait des exigences des postes (métiers support ou technique) aux compétences transférables dans d'autres secteurs d'activités économiques.

  

Action « Mise à l'emploi des participants du PLIE avec la méthode IOD » :

La méthode IOD est une méthode de médiation active  visant à la fois les candidats à l'emploi et les employeurs, en prenant en compte leurs besoins respectifs et en stimulant des ajustements dans l'intérêt des deux parties au contrat de travail.

1 Du côté des demandeurs d’emploi : la méthode I.O.D. permet de prendre en compte certains besoins : trouver ou retrouver du réseau professionnel ; se voir proposer régulièrement des offres d’emploi et pouvoir élargir ses projets ; lever les obstacles introduits dans les recrutements ; négocier des conditions d’emploi de meilleure qualité ; parvenir à articuler reprise d’emploi et conditions de vie hors travail. Ces besoins sont particulièrement nets pour les demandeurs d’emploi issus des minima sociaux, non diplômés, jeunes et séniors, issus de l’immigration, femmes et cheffes de famille, travailleurs handicapés… Ils sont particulièrement prégnants dans les quartiers urbains prioritaires et les zones rurales.

2  Du côté des entreprises : beaucoup d’employeurs expriment des difficultés de recrutement, ce qui n’est pas le moindre des paradoxes en période de chômage massif. Alors que ces difficultés sont généralement imputées à des facteurs externes à l’entreprise (manque de compétences adaptées ou de motivation des candidats, carences des intermédiaires ou du système de formation…), nous constatons que ces difficultés trouvent d’abord leur source dans les façons habituelles de recruter. Ces dernières sont largement influencées par des stéréotypes et privent les entreprises d’une partie des compétences pourtant disponibles sur leur territoire. La méthode I.O.D. permet de stimuler et d’accompagner l’évolution de ces pratiques de recrutement et d’embauche.

Les solutions alternatives proposées sont particulièrement en phase avec les besoins de sécurisation des recrutements et de gains de temps exprimés par les employeurs, notamment les dirigeants de petites et moyennes entreprises. Elles contribuent également à satisfaire d’autres enjeux de gestion des ressources humaines comme la fidélisation du personnel, la transmission des savoirs faire, le management du travail…

 

Action « Référent de Parcours » :

L’opération « Référent de parcours en antenne MDEF » est une action d’accompagnement renforcé et individualisé. Elle s’adresse aux publics du 7ème et du 8ème arrondissement en difficulté par rapport à l’emploi et en capacité de s’investir dans un parcours d’insertion dans l’emploi. L’opération propose un accompagnement individualisé conduit à partir d’entretiens individuels, d’étapes d’actions de mobilisation, de formation et de mise en situation de travail et d’ateliers collectifs de techniques de recherche d’emploi et d’informations sur les métiers.

Le contact avec le référent de parcours est maintenu à toutes les étapes du parcours d’insertion. Ce sera principalement des entretiens individuels en début de parcours, puis lorsque la personne sera en étape emploi, le contact sera maintenu à travers des entretiens téléphoniques, un point régulier avec les référents d’étapes et l’organisation de bilans tri-partites.

 

Action « Gestion des Aides Individuelles » :

Les participants accompagnés dans leur parcours par les référents ont parfois besoin d'actions collectives autour de leur image et d'aides financières pour faciliter leur accès à l'emploi. Ces problématiques sont remontées par les opérateurs du PLIE. Quand la réponse, dans le droit commun, n'existe pas ou est insuffisante, en ce qui concerne la formation, le matériel professionnel, la garde d'enfant ou la mobilité, des aides financières peuvent être sollicitées afin de permettre aux participants du PLIE de Lyon de lever ces freins à l'insertion professionnelle et de tendre vers une égalité de traitement entre les hommes et les femmes.

En parallèle, certains participants manquent de confiance, ou n'arrive pas à se valoriser,  d'autres méconnaissent les règles de fonctionnement dans  une entreprise ainsi sont proposées plusieurs actions (« MIEUX COMMUNIQUER PAR SON IMAGE, VALORISER SON IMAGE PROFESSIONNELLE, REFLETS DE SOI »...) permettant de mobiliser et dynamiser les participants PLIE sur les champs de l'image professionnelle et d'arriver à terme à une sortie positive.

 

 Action « Animation du PLIE » :

L'animation du PLIE a pour objectif de coordonner un plan d'actions programmé sur la thématique emploi insertion et en direction d'un public en grande difficulté. Outre la programmation du dispositif, l'animation devra permettre également d'assurer un suivi qualitatif et quantitatif des actions.

Les actions développées s’adressent aux « actifs durablement exclus du marché du travail » (chômeurs de longue durée, allocataires des minima sociaux, jeunes peu ou non qualifiés, ou toute autre personne rencontrant des difficultés particulières d’inclusion sociale et professionnelle).

Le PLIE est fondé sur un diagnostic et un projet partagés par l’ensemble des responsables politiques, institutionnels, sociaux et économiques en charge des politiques de l’emploi et de l’inclusion.

Sa fonction est d’animer les politiques d’inclusion, de construire des solutions de proximité, de coordonner l’intervention de l’ensemble des acteurs contribuant à la réduction du chômage sur un territoire déterminé.

Ainsi, le PLIE participe au développement du partenariat, à la professionnalisation des acteurs et à la gouvernance territoriale. Plus  particulièrement, il a pour effet de renforcer les liens coopératifs entre les différents acteurs de l’emploi ainsi que de favoriser le rapprochement entre les acteurs économiques et les acteurs de l’inclusion.